Cet article a pour sujet l’accessibilite web. Lorsque les sites Web sont correctement conçus et codés, les personnes handicapées peuvent les utiliser plus facilement. Aujourd’hui, de nombreux sites web sont développés sans tenir compte des règles d’accessibilité. Ce qui rend ces sites Internet difficiles voire impossibles à utiliser pour certaines personnes. Rendre un site Web accessible est profitable pour tous. Les normes internationales du Web définissent les règles de l’accessibilité.

Contenu de l’article

Introduction à l’accessibilite web
Un potentiel inexploité
Personnes handicapées sur le Web
L’accessibilité est importante pour tous : particuliers, entreprises …
Rendre la toile accessible à tous
Rendre votre site Web accessible
Accessibilité web : directives et normes
Principes de conception accessible
Conclusion

Introduction à l’accessibilite web

La puissance du Web réside dans son universalité.
L’accès de tous, quel que soit le handicap, est un aspect essentiel.

Tim Berners-Lee, directeur du W3C et inventeur du World Wide Web

Le Web est fondamentalement conçu pour tous, quels que soient le matériel, les logiciels, la langue… Il doit également être accessible aux personnes ayant un handicap.

Lorsque les sites Web, les applications ou les outils sont mal conçus, ils peuvent créer des barrières qui empêchent les internautes d’utiliser le Web.

L’accessibilite web est essentielle pour tous ceux qui souhaitent créer des sites Web de haute qualité.

De nos jours il est difficile de concevoir la vie sans Internet. Le monde entier peut être «à portée de main» d’un simple clic de souris enfin si vous pouvez utiliser une souris pour naviguer sur un site… et voir un écran… ou entendre le son d’un audio.

Souvenez-vous du “monde d’avant” : comment une personne aveugle pouvait-elle lire un journal ? Elle se rendait à la bibliothèque pour obtenir une cassette vidéo, une version Braille du journal ou elle demandait à quelqu’un de lui lire le journal .. Les personnes malvoyantes dépendaient des autres…

Aujourd’hui, les logiciels de lecture d’écran sont conçus pour lire un contenu web en ligne, à haute voix. Les personnes aveugles n’ont plus besoin de compter sur les autres pour lire. Elles ouvrent simplement leur navigateur et interagissent avec le contenu de manière indépendante.

Les personnes handicapées motrices interagissent avec le contenu web, à l’aide de dispositifs d’assistance : comme une baguette buccale pour interagir avec le clavier, un clavier alternatif ou un logiciels de suivi oculaire. 

Les personnes sourdes ou malentendantes lisent les sous-titres et les transcriptions proposées avec le contenu multimédia.

De nombreuses personnes souffrant de troubles cognitifs bénéficient également grandement de la structure et de la flexibilité du contenu Web.

Un potentiel inexploité

Le grand potentiel du Web pour les personnes handicapées reste largement inexploité. 

Par exemple, certains sites ne peuvent être parcourus qu’avec l’aide d’une souris. Certains multimédias ne sont pas sous-titrés. Et si vous ne pouvez pas utiliser de souris? Si vous n’entendez pas le son ? 

Dès que nous commençons à nous pencher sur ce type de questions, nous commençons à comprendre que le web crée des barrières pour les personnes handicapées.

Cependant, une fois que nous connaissons les obstacles, nous pouvons commencer à les éliminer.

Personnes handicapées sur le Web

L’accessibilité du Web signifie que les sites Web doivent être conçus et développés pour que les personnes handicapées puissent les utiliser.

Et plus précisément pour que les internautes puissent :

  • percevoir, comprendre, naviguer et interagir avec le Web
  • contribuer au Web

L’accessibilité du Web englobe tous les handicaps notamment :

  • Auditif – Personne sourde ou malentendante
  • Visuel – Personne aveugle, malvoyante, daltonnien
  • Moteur – Personne dans l’incapacité d’utiliser une souris, avec un contrôle de motricité limité.
  • Cognitif – Troubles d’apprentissage, distractibilité, incapacité à se souvenir ou à se concentrer sur de grandes quantités d’informations.

Chaque catégorie de handicap nécessite une stratégie délibérée dans la conception de contenu. Souvent, ces stratégies favorisent la convivialité globale, au-delà des personnes handicapées. Tout le monde bénéficie de contenu organisé de manière logique et d’une navigation intuitive, de contenus sous-titrés et de transcriptions textuelles qui peuvent être utiles à quiconque utilise le multimédia dans un environnement bruyant.

L’accessibilite web est importante pour tous 

Mais l’accessibilite web profite également aux personnes non handicapées, par exemple:

  • les utilisateurs de mobiles, de montres intelligentes .. d’appareils avec de petits écrans
  • les personnes âgées dont les capacités changent en raison du vieillissement
  • les personnes avec une «incapacité temporaire» – bras cassé ou des lunettes perdues
  • les utilisateurs avec une «limitation situationnelle» – plein soleil, environnement bruyant
  • les personnes utilisant une connexion Internet lente ou disposant d’une bande passante limitée

Le Web est une ressource très utilisée dans de nombreux aspects de la vie : éducation, emploi, commerce, santé, loisirs, etc. Il est essentiel que le Web soit accessible afin de fournir un accès égal et des chances égales à tous. 

Le Web offre un accès sans précédent à l’information et à l’interaction pour de nombreuses personnes handicapées. Autrement dit, les obstacles à l’accessibilité (médias imprimés, audio et visuels) peuvent être surmontés grâce aux technologies Web.

La conception dite “accessible” améliore l’expérience utilisateur, en particulier dans diverses situations, sur différents appareils et pour les utilisateurs plus âgés. L’accessibilité peut améliorer l’image d’une marque, stimuler l’innovation et étendre la portée d’un marché.

L’accessibilité du Web est requise par la loi dans de nombreuses situations.

Rendre la toile accessible à tous

L’accessibilite web dépend de la collaboration de plusieurs composants, notamment les technologies Web, les navigateurs Web, les outils de création et les sites Web.

La W3C Web Accessibility Initiative (L’Initiative sur l’Accessibilité du web ou Web Accessibility Initiative (WAI) fut lancée en avril 19971 par le World Wide Web Consortium (W3C). La principale mission de la WAI est de proposer des solutions techniques pour rendre le World Wide Web accessible aux personnes handicapées et d’une manière plus générale à toute personne sans nécessiter de pré-requis particulier. ) développe des spécifications techniques, des directives, des techniques et des ressources de support qui décrivent les solutions d’accessibilité. Ceux-ci sont considérés comme des normes internationales pour l’accessibilité du Web; par exemple, WCAG 2.0 est également une norme ISO : ISO / CEI 40500.

Rendre votre site Web accessible

De nombreux aspects de l’accessibilité sont assez faciles à comprendre et à mettre en œuvre. Certaines solutions d’accessibilité sont plus complexes et nécessitent plus de connaissances.

Il est important d’intégrer l’accessibilité dès le début des projets, de sorte que vous n’ayez pas besoin de revenir en arrière et de refaire le travail.

Accessibilite web : directives et normes

Les directives pour l’accessibilité du contenu Web (WCAG) fournissent un ensemble international de directives. Elles sont développées par le Worldwide Web Consortium (W3C), l’organe directeur du Web.

Ces directives, qui sont à la base de la plupart des lois sur l’accessibilité du Web dans le monde, reposent sur quatre principes:

  • la perceptibilité, c’est-à-dire que les informations et les composants des interfaces utilisateurs doivent pouvoir être présentés aux utilisateurs de manière à ce qu’ils les perçoivent;
  • l’opérabilité, c’est-à-dire que les composants des interfaces utilisateurs et la navigation doivent pouvoir être utilisés;
  • la compréhensibilité, c’est-à-dire que les informations et l’utilisation des interfaces utilisateurs doivent être compréhensibles;
  • et la solidité, c’est-à-dire que le contenu doit être suffisamment solide pour être interprété de manière fiable par une grande diversité d’agents utilisateurs, y compris des technologies d’assistance.

Principes de conception accessible

Vous trouverez ci-dessous une liste de quelques principes clés de la conception accessible. La plupart peuvent être mis en œuvre sans compromettre l’aspect général de votre site Web.

Fournir un texte alternatif à une image  : Le texte alternatif offre une alternative textuelle au contenu non textuel (image) dans les pages Web. Il est particulièrement utile pour les personnes aveugles qui comptent sur un lecteur d’écran pour que le contenu du site Web leur soit lu.

Créer une structure de document logique : Les en-têtes, listes et autres éléments structurels donnent un sens et une structure aux pages Web. Ils peuvent également faciliter la navigation au clavier dans la page.

Fournir des en-têtes pour les tableaux de données : Les tableaux de données ont besoin de cellules d’en-tête de ligne et de colonne ( <th scope=”row”>et <th scope=”col”>) pour les associer à leurs cellules de données correspondantes ( <td>), ce qui permet aux utilisateurs de lecteurs d’écran de naviguer et de comprendre plus facilement le tableau.

S’assurer que les utilisateurs peuvent remplir et soumettre tous les formulaires : Chaque élément de formulaire (champ de texte, case à cocher, liste déroulante, etc.) nécessite une étiquette associée. 

Écrivez des liens qui ont du sens hors de leur contexte : Chaque lien doit avoir un sens. Les utilisateurs de lecteurs d’écran peuvent choisir de lire uniquement les liens sur une page Web. Certaines expressions telles que «cliquez ici» et «plus» doivent être évitées.

Sous-titrer et / ou fournir des transcriptions pour les médias : Les vidéos et l’audio en direct doivent avoir des légendes et une transcription. Avec l’audio archivé, une transcription peut suffire.

Assurez l’accessibilité des contenus PDF , Word , PowerPoint et autres contenus non HTML : Les documents PDF et autres contenus non HTML doivent être aussi accessibles que possible. Si vous ne pouvez pas le rendre accessible, envisagez d’utiliser plutôt HTML ou, à tout le moins, fournissez une alternative accessible. Les documents PDF doivent également inclure une série de balises pour les rendre plus accessibles. 

Autoriser les utilisateurs à ignorer les éléments répétitifs sur la page : Chaque page doit fournir une méthode pour ignorer la navigation ou d’autres éléments qui se répètent sur chaque page. Ceci est généralement accompli en fournissant un lien «Passer au contenu principal» ou «Ignorer la navigation» en haut de la page.

Ne comptez pas uniquement sur la couleur pour donner un sens : La couleur peut améliorer la compréhension mais ne peut pas à elle seule transmettre du sens. Ces informations peuvent ne pas être disponibles pour une personne daltonienne et ne seront pas disponibles pour les utilisateurs de lecteurs d’écran.

Assurez-vous que le contenu est clairement rédigé et facile à lire : Écrivez clairement, utilisez des polices claires et utilisez les en-têtes et les listes de manière logique .

Rendre JavaScript accessible : Assurez- vous que les gestionnaires d’événements JavaScript sont indépendants du périphérique (par exemple, ils ne nécessitent pas l’utilisation d’une souris).

Conception aux normes : Le HTML et le CSS valides favorisent l’accessibilité en rendant le code plus flexible et plus robuste.

Conclusion

Les sites Web qui ignorent l’accessibilité excluent involontairement un segment de la population. Au fur et à mesure que vous prenez conscience de l’accessibilité et que vous la mettez en œuvre, vous vous assurez que le Web est accessible à une population plus large.

Sources :
Les directives du Parlement Européen et du Conseil
Liste de contrôle rapide pour WCAG 2
Principes des WCAG 2
En savoir plus sur WCAG 2
Introduction to web accessibility
Making the Web Accessible

About Author

Depuis 2004, j'aide les entreprises à créer leur site Internet (CMS Wordpress), à développer leur activité en ligne, à acquérir du trafic qualifié (Audit SEO, référencement naturel pour les moteurs de recherche - Google, Bing, Ecosia ..-, référencement local).
Back to top